CONFÉRENCE SUR LA PLAGE

Dans le cadre de la Semaine du Développement durable à Abou Dabi, L’Institut français présente  » Tara Oceans « , deux expositions photographiques réalisées par Tara Expéditions et University College Dublin – UCD – sur Saadiyat Public Beach et à Monte – Carlo Beach Club du 20 Janvier to 8 Février 2014. A cette occasion, de nombreux programmes publics connexes, y compris des conférences données par des universitaires , des séries de discussion sur le film, et des visites scolaires seront organisées .
Tous les événements parallèles sont gratuits et ouverts à tous.
Le samedi 25 Février à 14h30, ne manquez pas la conférence  » pieds sur l’eau  » par le chercheur éminent Dr Ada Natoli :

DÉCOUVRIR LE LOCAL MILIEU MARIN : dauphins dans l’ EAU

Y at-il des dauphins dans les eaux des EAU ? Oui ! Mais très peu de gens sont conscients de leur présence, même si ils semblent parfois si près de la côte !
Et que devez-vous faire si vous les rencontrez ? Comment pouvez-vous aider les chercheurs locaux à mieux les comprendre?
Venez pour en savoir plus sur les dauphins des EAU, pourquoi sont-ils importants pour le milieu marin ? comment les repérer ? comment reconnaître les différentes espèces ?  que faire au cas où vous les voyez en mer et quelle est la façon de le signaler pour aider à les protéger ?
Dr Ada Natoli , Ph.D., est directeur du projet des EAU projet Dolphin
Le projet EAU Dolphin vise à étudier la population de dauphins le long du littoral des EAU, de fournir des informations scientifiques de base et sensibiliser le public. Cela se fait par la mise en œuvre d’un programme de recherche ainsi que la gestion d’une campagne médiatique et par des programmes éducatifs impliquant le public et les organisations privées . Le but ultime est de promouvoir la conservation des espèces de dauphins et de l’environnement marin local.
Comme le premier projet de surveillance des dauphins côtiers dans tout le golfe Persique, ce projet est une entreprise d’avant-garde. Il implique la collaboration d’institutions et organisations nationales et internationales, publiques et privées. Le projet est une initiative à but non lucratif .
Pourquoi existe-t-il le projet UAE Dolphin aux Emirats Arabes Unis?
Une enquête spécialisée mettant l’accent sur l’enquête des dauphins côtiers n’a jamais été menée dans les Emirats Arabes Unis, ni dans n’importe quelle zone du Golfe .
Les baleines et les dauphins jouent un rôle crucial dans l’écosystème marin. Être au sommet de la chaîne alimentaire marine, ainsi que d’autres espèces comme les requins et les grands prédateurs marins, ils sont des « indicateurs écologiques » de l’état de la mer. La présence d’une population de dauphins en bonne santé signifie que le milieu marin peut les soutenir et donc qu’il est en bon état .
Bien que plus de dix espèces de baleines et de dauphins ont déjà été signalées, le Golfe est considéré comme « données insuffisantes » par la communauté scientifique internationale des cétacés et aucune information de base n’est disponible sur l’état de la population des dauphins : la prévalence des espèces, qu’ils soient résidents, transitoire, ou si les populations sont en déclin. Aux Émirats Arabes Unis, la seule information disponible sur les petits cétacés provient de deux relevés aériens sur les dugongs menées dans la région d’Abu Dhabi en 1986 et 1999. Bien que les espèces n’ont pas été identifiées, les auteurs ont estimé une baisse de 71 % dans les petites observation des dauphins en 13 ans ( Preen A. , 2004). Le reste de la côte des Émirats Arabes Unis n’a jamais été suivi pour les petits cétacés, mais dans plusieurs domaines ; les dauphins sont régulièrement vu. Sur la base de documents occasionnels ; au moins trois espèces de dauphins sont signalés fréquemment sur les eaux côtières de Dubaï : le grand dauphin Indo-Pacifique, le dauphin à bosse de l’Indo-Pacifique et le marsouin aptère.
Capture d’écran 2014-01-19 à 00.01.14