La Foire du livre d’Abu Dhabi est devenue une manifestation majeure pour le marché de langue arabe ; éditeurs du Golfe, du Maghreb, Libanais, Jordaniens, Egyptiens, sont au rendez-vous et l’identifient comme un moment important pour leurs échanges et leurs ventes.La foire semble avoir trouvé son identité parmi la myriade de salons arabophones : celle d’un rendez-vous export mais surtout d’échanges de droits, où la volonté de construire et de concrétiser se fait sentir. Les efforts et les programmes d’aide à la traduction déployés par les organisateurs de la Foire et les autorités témoignent d’une volonté renouvelée de créer un pont entre les éditeurs du monde arabe et le reste du monde.

En 2014, le pavillon français, spécialement dédié à la bande dessinée et les livres pour enfants accueillera un certain nombre d’auteurs, illustrateurs et éditeurs fascinants, dont : Sylvaine Jaoui (Ma vie selon moi), Roxane Marie Galliez (La Terre s’est enrhumee), Nicolas Wild (Kaboul Disco), Franck Tétart (Grand-Atlas 2014), William Gueraiche (Géopolitique de Dubaï et des Emirats Arabes Unis), Gabriel Malika (Qatarina, Les meilleures intentions du monde), Marion Mazauric (publication du directeur de la maison «Au Diable Vauvert») et Martine Bertea (Directrice des droits des étrangers du Centre National de la Recherche Scientifique).

Pays invité d’honneur: la Suède! avec dédicaces spéciales de livres sur le pavillon français par les auteurs suédois Kristina Ohlsson, Catharina Ingelman-Sundberg, Majgull Axelsson, et Jan Loof, tous d’entre eux traduits en français.

Le pavillon français :
Sylvaine Jaoui

Née en Tunisie, petite fille d’imprimeur, fille de libraire, Sylvaine Jaoui est une écrivaine française qui a publié une trentaine de romans, pièces de théâtre, documentaires pour la jeunesse. Elle écrit aussi pour la télévision. Justine, le personnage principal de sa série Ma vie Selon Moi a désormais son blog: www.monblogselonmoi.fr Son livre préféré est « La Préférée » . Elle anime des ateliers d’écriture à  Paris et est professeure de lettres dans un lycée parisien. Elle est l’auteure de documentaires (La Martinière ), de nombreux romans( Rageot et Casterman ) et de pièces de théâtre.

 

Roxane Marie Galliez

Écrivaine et poétesse originaire du Nord de la France, Roxane Marie Galliez a publié plus de 20 livres pour enfants, traduits dans 12 langues parmi lesquelles l’arabe et l’anglais. Son album illustré La terre s’est enrhumée a été adapté en pièce de théâtre par la Compagnie Patte de Lièvre. Son écriture donne une place toute particulière à la Nature (le vent, la lune). Elle décrit aussi un monde imaginaire et apporte un sens philosophique à la vie, résolument optimiste en dépit des thèmes graves qu’elle aborde (le deuil, la maladie, la pauvreté, le chagrin, etc).

 

 Noredine Allam

Noredine Allam est un dessinateur et scénariste français de bande dessinée ; il est le créateur en 1995 du studio de coloristes 2HB;

Noredine Allam quitte les bancs de l’école à 17 ans pour devenir dessinateur. Dans la foulée, il crée à Amiens le studio 2HB qui va d’abord se spécialiser dans le graff. La structure connait un succès rapide et les commandes affluent des municipalités et des entreprises. Plus d’une centaine de graffs et fresques murales sont réalisés dans toute la France en quelques années. Noredine Allam devient alors une des figures de proue de la culture émergente des quartiers et participe à de nombreux colloques nationaux.

En 1999, il se lance dans la colorisation. Il travaillera ainsi sur les couleurs de la série Les poussières de l’infini et devient dessinateur pour la BD tirée de la série télévisée Léa Parker sur M6. Toujours chez M6 Editions, il scénarise la série « Maïsha Africa », avec Greg Blondin au dessin, pour l’association « Sonia Rolland et les enfants ». C’est la première BD qui illustre le Rwanda.

En 2006, sous sa direction, le studio 2HB est choisi pour recoloriser les 33 albums d’ Astérix, dans le cadre du projet « La grande collection »2.

En 2009, il crée la série « Muslim Show » avec Greg Blondin et Karim Allam ; la première série francophone illustrant, avec humour, le quotidien des musulmans vivant en Occident. La série sera éditée chez les Editions du BDouin, qu’il crée pour l’occasion, en partenariat avec l’Editeur Dargaud. La série connait un grand succès international par le biais du réseau social Facebook.

 

Frank Tétart

Frank Tétart est docteur en géopolitique de l’Institut français de géopolitique (Université Paris VIII), diplômé en Relations internationales (Université Paris-1 Panthéon-Sorbonne) et essayiste français.

De 2005 à 2011, il enseigne en tant que maître de conférences à Sciences-Po Paris, les enjeux politiques de la géographie sur les dynamiques géoéconomiques et géopolitiques du Golfe Persique, ainsi qu’au Magistère de relations internationales (Paris 1). Depuis septembre 2011, il est professeur d’histoire-géographie au Lycée Français Louis Massignon et à l’ Université Khalifa à Abou Dhabi (Émirats Arabes Unis).

 

Gabriel Malika 

Gabriel Malika est un écrivain français né en 1969. Il vit au Moyen-Orient depuis 2005.
Son premier roman, Les Meilleures intentions du monde a été publié en septembre 2011 aux éditions Intervalles. Il fait partie aujourd’hui des livres français les plus vendus aux Emirats arabes unis.
Le 23 janvier 2014, Gabriel Malika publie son deuxième roman, Qatarina, toujours aux éditions Intervalles.
Depuis 2012, Gabriel Malika participe au Festival de littérature de Dubaï, animant des débats réunissant des auteurs tels Jérôme Ferrari (Prix Goncourt 2012), Maxime Chatham, Dominique de Saint-Mars ou encore Katherine Pancol.
Il est régulièrement l’invité de l’émission radiophonique « Talking of books » sur Dubai Eye 103.8 FM.

Nicolas Wild 

Né en Alsace, Nicolas Wild a été formé dans la prestigieuse école Arts Déco de Strasbourg. En 2001, il entreprend une année de perfectionnement à la School of the Museum of Fine Arts à Boston aux Etats-Unis. En 2005, il publie sa première bande dessinée, Le Voeu de Marc et entreprend quelque temps après un séjour en Afghanistan où il a travaillé pendant deux ans en tant que dessinateur de BD à Sayara Media, une agence de communication basée à Kaboul, où il crée des bandes dessinées, posters, brochures et animations Flash pour différents projets dont des bandes dessinées sur la constitution afghane et une campagne de communication pour l’armée afghane. En 2007, Nicolas Wild publia le premier tome de Kaboul Disco, une bande dessinée dans laquelle il décrit sa vie en tant qu’expatrié en Afghanistan. Le deuxième tome sera publié en 2008 et le tome 3 est en cours de préparation.

Alors q’uil travaillait à Paris sur différents projets de dessins freelance, il publia en 2013 Ainsi se tut Zarathoustra, une bande dessinée qui traite du Zoroastrianism, faisant partie de la sélection officielle du 41ème festival international de la bande dessinée d’Angoulême en janvier 2014.

En résidence d’artiste à Dubai pendant deux mois de Novembre à Décembre 2013, invité au Middle East Film and Comic Con Festival qui s’est tenu à Dubai du 3 au 5 avril, en partenariat avec Dubai Culture and Arts Authority, et prochainement au Salon du Livre de Ramallah du 13 au 17 avril, le Moyen-Orient n’en ai qu’au début de ses surprises avec Nicolas Wild !

Vendredi 2 mai, 17h15-18h15, Majliss littéraire organisé par l’Université Paris-Sorbonne Abou Dabi sur le thème « Lecture et écriture à l’ère du numérique ». Invité Nicolas Wild, illustrateur et auteur de bande dessiné et Marion Mazauric, Directrice de la maison d’édition « Au Diable Vauvert ». (Hall 12 K 50)

L’Institut français des Emirats arabes unis remercie chaleureusement l’ensemble de ses  mécènes et partenaires pour leur implication dans la réalisation de ce projet :

Mécenes 

Print

airfrancenvologo

 

Partenaires

logo culture & co

BIEF

ADIBF-LOGO