Une 8ème édition aux couleurs du cinéma Français

 

          Abu Dhabi Film Festival est un festival de cinéma international qui se déroule chaque année au mois d’octobre à Abu Dhabi. Créé en 2007 afin de développer la culture cinématographique auprès des populations locales et d’alimenter l’industrie du film régionale, cet événement a acquis une renommée internationale et attire chaque année de nombreuses personnalités du monde du cinéma. Un programme chargé s’étalant sur dix jours, du 23 octobre au 1er novembre et qui mêle projections, rencontres avec des réalisateurs, ateliers et conférences au VOX – Marina Mall et au prestigieux Emirates Palace.

 

            Comme chaque année, l’Ambassade de France soutient le festival. Le cinéma français (le 3ème cinéma au monde) est mis à l’honneur dans la catégorie Special programs avec une rétrospective consacrée à François Truffaut, à l’occasion du 30e anniversaire de sa mort : seront diffusés en version restaurée quelques-uns de ses films les plus emblématiques comme Le dernier métro, Jules et Jim ou Les quatre cent coups. Ali Al Jabri, Directeur du festival, revient sur le choix de cet hommage : « Peu de réalisateurs ont eu autant d’impact sur le septième art que François Truffaut. On souhaite donner au public local l’opportunité de découvrir ces chefs d’œuvres sur grand écran pour revivre la part de magie qui avait captivé les spectateurs de l’époque et continue de le faire aujourd’hui ».

 
Visuel La nuit américaine
 
 
 Jean-Pierre Léaud, Jacqueline Bisset et François Truffaut sur le tournage de La nuit américaine

          Par ailleurs, plus de cinquante (co)productions françaises sont représentées dans les sept catégories de la compétition : on peut citer notamment La French avec Jean Dujardin et Gilles Lellouche ; Dior et moi, documentaire qui s’intéresse au travail de Raf Simons, directeur artistique de la célèbre maison de Haute Couture ou encore Le sel de la terre dans lequel Wim Wenders et Juliano Ribeiro Salgado dressent le portrait du célèbre photographe brésilien Sebastiao Salgado. De nombreuses coproductions franco-arabes sont proposées dans la section spéciale «cinéma de la diaspora arabe ».

Pour découvrir l’ensemble des films français en compétition, cliquez-ici.

            En parallèle du festival, ADFF Talks Films a dévoilé son programme de conférences, tables rondes et ateliers sur le cinéma arabe et l’industrie cinématographique dans son ensemble ; autant d’occasions uniques de rencontrer des personnalités clés du milieu et de nouveaux talents. Rachid Bouchareb inaugurera ce cycle le 24 octobre : avec trois nominations aux Oscars pour Poussières de vie (1996), Indigènes (2007) et Hors-la-loi (2010), le réalisateur et producteur franco-algérien s’entretiendra sur l’immigration et la relation entre le monde arabe et l’Occident, thèmes récurrents dans ses films. Le réalisateur présente également un film dans la catégorie Showcase : dans La voie de l’ennemi, un ancien détenu tente de reconstruire sa vie mais est confronté aux préjugés et à l’hostilité de tous. Bouchareb propose ici une réflexion sur la fatalité sociale et la rédemption.

 

Rachid bouchareb
 
 
 Rachid Bouchareb

          Pour la soirée d’ouverture le 23 octobre à l’Emirates Palace, les organisateurs ont choisi pour la première fois de projeter une production émirienne (Image Nation), From A to B, du réalisateur émirien Ali Mostafa. Le film retrace le voyage d’Abou Dhabi jusqu’à Beyrouth de trois amis s’étant perdu de vue.

 

Informations supplémentaires

Prix des entrées au festival : Festival Pass – 400 AED ; Entrée individuelle – 30 AED ; Entrée étudiante – 20 AED

Bons d’entrée pour les films: Forfait de six bons d’entrées : 150 AED. Forfait de 12 bons d’entrées : 240 AED

Horaires : Tous les jours de 14h à 23h30

Site internet : www.abudhabifilmfestival.ae

Programme du festival ici.