L’Alliance française Abou Dabi présente

DIWAN EN CONCERT DE MUSIQUE ORIENTALE

en partenariat avec ADMAF et l’Institut français des EAU.

Célébration de la Journée de la Femme

& du festival March is Francophone

Cinq femmes musiciennes issues de différentes cultures et d’univers musicaux variés jouent et chantent la tolérance et la fraternité des femmes…

Réunies autour de la Princesse du Qanoun Hend Zouari, Gwen (accordéon), Amal (violon), Malika (percussions) et Meriem (Oud) chantent les joies et les peines des femmes orientales d’aujourd’hui.

Par leurs voix et leurs mélodies unies, c’est toute la poésie des femmes de tous pays qui s’exprime à travers la richesse des couleurs de leurs mélodies…

Hend Zouari fait partie des rares femmes qui maitrisent le qanoun, elle a créé son propre style de jeu en gardant l’authenticité de la musique orientale et en s’inspirant des  influences de belles musiques d’origines variées.

Elle a composé et choisi un répertoire de compositions personnelles et de chansons traditionnelles orientales et occidentales, arrangées de manière adaptée à chacune des musiciennes du groupe DIWAN.

C’est dans cette perspective que Hend a choisi des femmes de différentes cultures, chacune ayant un rôle unique et indispensable.

Gwenola Maheux une accordéoniste de talent et une voix rappelant Edit Piaf avec son univers occidental a pu s’intégrer dans la musique de la merveilleuse flûtiste Amina Mezaache et de la violoniste Amal Guermazi qui fait rêver les auditeurs avec sa couleur musicale très personnelle. Sans oublier Malika Abbes qui apporte avec ses arrangements électro une dimension internationale et moderne au groupe.

HEND ZOUARI, « La princesse du Kanoun »

Il y a des musiciens qui transpirent la joie de vivre, le bonheur du jeu et du partage des émotions. Hend Zouari en fait partie.

Hend Zouari est l’une des seules femmes au monde à jouer du Kanoun, instrument à cordes (78) de la famille cithares, mentionné pour la première fois dans les contes des Mille et une nuits au 10ème siècle.

Hend est née à Sfax en Tunisie dans une famille de musiciens. C’est son père qui lui enseigne l’art de jouer de cet instrument peu commun jusqu’à ce qu’elle en maîtrise parfaitement la technique classique orientale. Mission accomplie puisque à peine âgée de 13 ans, elle obtient le premier prix de Kanoun au festival des enfants musiciens de Kram (près de Carthage).

De 1994 à 2003, elle se produit régulièrement sur les scènes du Maghreb avec divers ensembles de musique classique. Elle crée aussi son propre groupe de femmes. En 2004, le gouvernement tunisien lui accorde une bourse qui lui permettra de poursuivre ses études à Paris pour un DEA en musicologie à la Sorbonne.

Dès lors, elle multiplie les concerts – IMA, Maison des Cultures du Monde, Unesco, Cabaret Sauvage, Satellit Café… -, les tournées – Espagne, Belgique, Italie, Maroc, Liban…- et les rencontres : Souad Massi, Ibrahim Maalouf, Nassima, Gabriel Yared, Karima Skali, Enfance Rouge…. Ainsi son style évolue de façon remarquable, intégrant dans son jeu les techniques d’autres instruments.

Cliquez ici pour en savoir plus sur Hend Zouari – Cliquez ici pour écouter sa musique