Crédit : WAM/Ahlam Al Mazrooi/Chris Moran

L’Ambassadeur de France aux Emirats arabes unis, Ludovic Pouille, a rencontré ce lundi S.E. Mohammed Al Mubarak et S.E Saif Saeed Ghobash, respectivement Président et Directeur général de l’Autorité pour le tourisme et la culture d’Abou Dabi (TCA). Des discussions ont été tenues sur le renforcement des relations bilatérales entre les EAU et la France et leur coopération en matière culturelle.

Les touristes français aux EAU sont de plus en plus nombreux (4ème pays de provenance des touristes européens). En 2016, quelques 65 000 séjours hôteliers ont été enregistrés, soit une augmentation de 9% par rapport à l’année précédente, représentant 226 000 nuitées. Ces chiffres devraient nettement augmenter avec l’ouverture du Louvre Abu Dhabi, prévue pour la fin de l’année. Celui-ci incarne d’ores et déjà l’un des plus hauts degrés de coopération culturelle jamais atteint entre deux pays souverains.

Les relations entre la France et les EAU ont été davantage renforcées en décembre dernier à l’occasion de la venue du Président de la République, François Hollande, à Abou Dabi pour la conférence sur la protection du patrimoine culturel en péril qu’il a clôturé avec S.A. le Prince héritier Cheikh Mohamed bin Zayed.  La conférence, à laquelle ont assisté de nombreux Présidents, chefs d’Etat et officiels de haut rang issus de plus de 40 pays, est le résultat d’une initiative franco-émirienne conjointe qui forme le pendant culturel de la lutte menée contre le terrorisme sur les plans militaire et politique.

Cette conférence globale a permis de mettre en place de nouveaux outils pour protéger le patrimoine menacé par le terrorisme ou les conflits armés. Les 40 Etats participants se sont engagés à établir un fond international dédié à la protection du patrimoine en péril ainsi qu’à la mise en place d’un réseau international de refuges pour l’accueil des biens culturels menacés.

De nombreuses autres initiatives culturelles entre la France et les Emirats arabes unis ont aussi été réalisées cette année, notamment la formation et production théâtrale « Trance-forms » et le spectacle équestre mis en scène par Bartabas, dans le cadre du programme culturel franco-émirien. D’autres événements ont marqué cette saison, tels que la représentation de l’Orchestre national du Capitole de Toulouse pour la saison de musique classique d’Abou Dabi.

 

Via WAM.