L’Alliance Française de Dubai a accueilli le poète franco-marocain, Tahar Ben Jelloun, titulaire du prix Goncourt pour son roman La Nuit Sacrée. A l’occasion de La Semaine de la Francophonie, l’auteur est venu présenter son dernier ouvrage, La punition, aux éditions Gallimard, un récit autobiographique rempli d’anecdotes racontant le calvaire qu’il a vécu et qu’il livre au lecteur seulement cinquante ans après.

Tahar Ben Jelloun est également un artiste autodidacte. Admirateur et observateur de différents peintres et sculpteurs marocains tels que Bellamine, Kacimi ou encore Gharbaoui, il s’intéresse aussi à  Picasso, Matisse et Giacometti. Tahar Ben Jelloun s’inspire de ces différents artistes en créant des œuvres poétiques et colorées. Vous pouvez retrouver sa première exposition aux Emirats arabes unis à la Galerie Nationale de Dubaï jusqu’au 18 septembre 2018 en collaboration avec l’Institut du Monde Arabe (IMA).

Tahar Ben Jelloun est l’écrivain francophone le plus traduit au monde. Il a remporté en 1976 le prix de l’amitié franco-arabe pour son recueil de poèmes Les amandiers sont morts de leurs blessures.

Pour plus d’informations:

La Galerie Nationale
Alserkal Avenue, unit 27

http://www.galerie-nationale.com/

http://www.taharbenjelloun.org/