A l’occasion de la rentrée des classes 2019, l’Ambassadeur de France aux Emirats arabes unis, M. Ludovic Pouille, s’est rendu dans les établissements français d’Abou Dabi : le Lycée Louis Massignon et le Lycée Théodore Monod. L’occasion de saluer l’excellence du réseau scolaire français des Émirats arabes unis et de rappeler les chantiers en cours et les ambitions des autorités françaises en matière d’éducation

A l’occasion de la rentrée 2019, l’Ambassadeur de France aux Émirats arabes unis, M. Ludovic Pouille, s’est rendu dans établissements français d’Abou Dabi : le Lycée Louis Massignon et le Lycée Théodore Monod. Il a rencontré à cette occasion les élèves, les parents, ainsi que la communauté éducative et le personnel administratif de ces établissements. L’occasion de souhaiter la bienvenue aux nouveaux venus, notamment le proviseur du Lycée Théodore Monod et le proviseur adjoint du Lycée Louis Massignon.

Un réseau scolaire d’excellence qui scolarise plus de 10 000 élèves

Lors de ses prises de parole, l’Ambassadeur a salué le dynamisme du réseau des établissements scolaires français aux Emirats arabes Unis :

- 7 établissements (dont le Lycée Jean Mermoz, récemment homologué par l’Agence pour l’Enseignement français à l’Etranger, AEFE),
- 10 000 élèves,

- 6ème réseau mondial.

 

 

 

Un dynamisme qui se traduit en cette rentrée à Abou Dabi par l’ouverture des nouveaux locaux de la maternelle du Lycée Louis Massignon, mais aussi par l’engagement des travaux du futur site du Lycée Théodore Monod sur l’île de Saadiyat, qui doit ouvrir à la rentrée 2020.

L’Ambassadeur a par ailleurs félicité les établissements pour leurs excellents résultats aux examens du baccalauréat et du brevet. Ceux-ci témoignent, une nouvelle fois, de ce qui fait la marque de ces établissements : l’excellence et la transmission de valeurs humanistes.

Ambitions du gouvernement français en matière d’enseignement

La rentrée est aussi marquée par de grandes ambitions des autorités françaises pour l’enseignement, en particulier pour le réseau français à l’étranger, à travers notamment l’objectif de doublement des effectifs d’élèves scolarisés d’ici 2030, la mise en place de la réforme du baccalauréat, une place prépondérante dédiée à l’école maternelle, etc.

L’Ambassadeur a enfin rappelé la place centrale qu’occupent les Lycées français dans la relation bilatérale avec les Emirats arabes unis, notamment pour le rayonnement de la francophonie et de la culture française.