TRANCE FORMS

Je suis ma Langue / I Am My Language/أنا لغتي

La formation théâtrale TRANCE-FORMS constitue le troisième acte du Programme culturel franco-émirien mis en œuvre par l’Autorité du Tourisme et de la Culture d’Abu Dhabi (TCA Abu Dhabi), l’Ambassade française aux Emirats arabes unis et l’Institut français. En collaboration avec le Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris, cette formation s’est achevée avec quatre représentations du spectacle « Je suis ma Langue / I Am My Language/أنا لغتي  », qui ont eu lieu les 25, 26, 27 et 28 février 2017 à Manarat al Saadiyat, sur l’île de Saadiyat à Abu Dhabi.

Ce projet a pour ambition de favoriser l’émergence d’une troupe de théâtre expérimentale et innovante aux Emirats arabes unis. TRANCE-FORMS est le résultat d ’une formation d’acteurs basés aux Emirats arabes unis, par les plus grands experts du théâtre français, en partenariat avec le Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris, qui s’est déroulée entre novembre 2016 et février 2017. Après une phase de sélection, le projet s’est déroulé en trois étapes successives : une formation intensive à Manarat Al Saadiyat à Abu Dhabi, poursuivie par un stage au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique à Paris, avant de se conclure par la création finale en février, intitulée « Je suis ma Langue / I Am My Language/أنا لغتي  ». Les participants ont été choisis après un rigoureux processus de sélection en octobre 2016, supervisé par un jury composé d’experts du théâtre, français et émiriens. Les auditions ont permis la sélection d’acteurs aux profils très variés, résidant aux Emirats arabes unis et venant de tous les continents : Kirghizistan, Jordanie, Arménie, Syrie, Palestine, Etats-Unis, Maroc, Liban, Colombie, France, Inde, Bahreïn, Emirats arabes unis.

L’équipe a été inspirée par les talents multiples et cosmopolites des jeunes comédiens, et leur énergie commune renforcée lors des auditions. Le spectacle synthétise l’évolution d’Abu Dhabi en tant que ville, des Emirats arabes unis en tant que pays, en en représentant les concepts universels de jeunesse, de la mémoire et de l’amour. Cette pièce est réalisée par un assemblage de danses, musiques, poèmes, histoires et récitals inspirés de la littérature classique arabe et française.

La formation multidisciplinaire a été dirigée par Marcel Bozonnet, entré à la Comédie-Française en 1983, avant de prendre la tête du Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de 1993 à 2001, puis celle de la Comédie-Française en 2001. En 2007, il crée sa propre compagnie « Les Comédiens Voyageurs ». Marcel Bozonnet est actuellement artiste associé au Centre d’Art Dramatique de la ville de Limoges, et enseigne toujours au Conservatoire. Le spectacle est également mis en scène par Caroline Marcadé, membre soliste du Groupe de Recherches Théâtrales de l’Opéra de Paris de 1973 à 1980. En 1979, elle crée la compagnie Caroline Marcadé qui devient, en 1999, la compagnie Élan Noir-Théâtre Evadé pour laquelle elle réalise de nombreuses créations chorégraphiques. Depuis 1985, elle intervient en tant que chorégraphe sur plus de cent spectacles de théâtre et d’opéra. En 1993, elle crée le Département « Corps et Espace » au sein du Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris, et met en scène de nombreux spectacles avec ses étudiants.