Les Émirats arabes unis sont devenus membre observateur de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) en octobre 2010. Un grand nombre de citoyens et résidents des Émirats arabes unis ne sont pas au courant et n’ont parfois jamais entendu parler de l’OIF ou du concept de Francophonie.
 
Qu’est-ce que la Francophonie ?
 
On désigne par le mot « Francophonie », les personnes parlant le français, mais également l’ensemble des pays adhérents à l’Organisation Internationale de la Francophonie.
L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) a été créée le 20 mars 1970 sous l’impulsion de Léopold Sédar Senghor, alors Président de la République du Sénégal, et de ses homologues nigérien Hamani Diori et tunisien Habib Bourguiba.

Après deux siècles de colonisation et avec l’accession à l’indépendance des États africains, leurs chefs d’états nouvellement nommés ont pris conscience qu’ils avaient en partage un héritage, non seulement linguistique mais aussi culturel. 
Léopold Sedar Senghor écrit: « Dans les décombres du colonialisme, nous avons trouvé cet outil merveilleux, la langue française« . 

Aujourd’hui, l’OIF est une institution rassemblant 77 Etats et gouvernements membres, dont 20 observateurs à travers le monde. Elle totalise une population de plus de 890 millions de personnes, dont 220 millions de locuteurs de français. L’OIF est présente sur les cinq continents. Le français a statut de langue officielle dans 32 pays membres de l’organisation.
 
Abdou Diouf, ancien président du Sénégal, est actuellement le secrétaire général de la Conférence de l’Organisation Internationale de la Francophonie.
 
Quelles sont les valeurs de la Francophonie ?
 
L’organisation est une institution fondée sur le partage d’une langue, le français, et de valeurs communes, telles que la promotion de la paix, de la démocratie, de l’État de droit et des droits de l’Homme, ou encore l’accès à l’éducation pour tous et le développement durable. Elle encourage ainsi différentes initiatives en accord avec les valeurs qu’elle défend, et apporte à ses États membres un appui dans l’élaboration ou la consolidation de leurs politiques. L’OIF mène également des actions de coopération multilatérale.
 
Comment peut-on être membre de l’Organisation Internationale de la Francophonie ?
 
L’État ou le gouvernement qui souhaite adhérer à la Francophonie institutionnelle doit en faire officiellement la demande. C’est le Sommet de la Francophonie sur la base des recommandations de la Conférence ministérielle, délibérant à huis clos, qui décide d’accueillir ou non le nouveau requérant. Cette décision doit être prise à l’unanimité. Pour être membre de l’Organisation Internationale de la Francophonie, un Etat doit remplir différents critères. Le fait que le français ne soit pas la langue officielle du pays requérant ne constitue pas un obstacle à son adhésion. Cependant, la place qu’occupe la langue française dans le pays candidat est un critère déterminant d’admissibilité.
 
Comment fête-t-on la Francophonie ?
 
Chaque année, le 20 mars est la « Journée internationale de la Francophonie ». Partout dans le monde, ont lieu des évènements et des festivités autour de la langue française lors de cette journée. Renseignez-vous sur le programme près de chez vous !
 
Quels sont les États et gouvernements membres de la Francophonie ?
La carte des Etats et gouvernements membres de l’OIF
Le site de l’Organisation Internationale de la Francophonie