In 2022, the Institut français is taking part in the 41st edition of the World Book Fair in Sharjah in partnership with the International Bureau of French Publishing.
The event includes the Publishers conferences, from October 31 to November 2, 2022, then the book fair open to the public from November 3 to 13, 2022, during which France will have a stand designed by the French Institute of the United Arab Emirates. and held by the French-speaking bookstore Culture & Co. The French presence will shine through a large presence of publishers (about fifteen invited or self-registered houses), a French-speaking stand, a conference with the French author Zeina Abirached, present and included in the official program of the book fair and by the influence of the authors in the schools and Alliance of Dubai.

The United Arab Emirates have established themselves over the years as an essential place for books in the Arab world. A number of events have become essential for professionals from the region and the world, but also for the public. Book fairs are the best place to buy books. The Institut Français in the UAE participates each year in the Sharjah International Book Fair by inviting French authors and publishers.

Kader Attou et sa Cie Accrorap ont dansé à Cultural Foundation le 24 octobre 2022 avec le soutien de l’Institut Français des EAU. Véritable célébration de la culture urbaine et hip hop, la performance « Roots » revient sur le hip hop des débuts du chorégraphe tout en l’enrichissant de mouvements issus du flamenco, du kathak du nord de l’Inde et de la danse contemporaine.

La France est honorée du choix de DCT d’accueillir dans le cadre du Culture Summit 2022, le danseur et chorégraphe Kader Attou, qui porte l’image de la culture urbaine française à travers le monde.

8 au 13 novembre

Organisée sous le patronage de Son Altesse Sheikha Latifa bint Mohammed bin Rashid Al Maktoum, présidente de l’Autorité culturelle et artistique de Dubaï (DCAA), la Dubai Design Week est le plus grand festival créatif de la région, reflétant la position de Dubaï en tant que capitale du design du Moyen-Orient. Profitant du statut de capitale du design du Moyen-Orient à laquelle Dubaï s’est hissée, cet événement annuel propose des expositions inventives d’architecture, de produits, de mobilier et de design d’intérieur. Immersive, intéressante et inspirante, la Dubai Design Week célèbre la variété des talents régionaux, mais invite également des artistes internationaux à partager leur art avec les communautés locales. Le salon Downtown Design est l’un des événements phares du festival, où les marques locales et étrangères présentent des créations en édition limitée.

Pour la quatrième fois, l’IF-EAU a établi un partenariat avec la Cité internationale du Design de Saint Etienne pour organiser une présence française lors de DDW. La Cité est le fleuron du design français. La ville de St Etienne en a fait un axe majeur de revitalisation de la ville. Grâce à l’ensemble de ses initiatives, elle a obtenu le label « ville créative » de l’UNESCO – seule ville en France à le détenir.

Le pôle de design de St Etienne s’inscrit dans une forte dynamique, à la suite de l’annonce par les ministres de la culture et de l’économie qui octroie à la ville le futur Centre National de Design. La plus grande galerie nationale de design y sera ainsi ouverte. La Cité du Design souhaite aussi développer la dimension business, ainsi que des programmes à destination de la jeunesse (avec notamment le projet « La Cabane », qui sera un espace pédagogique pour l’appropriation du design par les plus jeunes).

Dubai Design District D3 - Building 6, R09

12 Novembre

12.11.2022 | 07:30 pm| Dubai Opera| 

Les légendaires Enrico Macias et Al Orchestra monteront sur la scène de l’Opéra de Dubaï le 12 novembre.

Le spectacle promet d’emmener le public dans un voyage où chaque chanson est un voyage à travers le temps et l’espace, dans différentes langues et styles. Le musicien et auteur-compositeur algéro-français a reçu le titre de Chanteur pour la paix de Kurt Waldheim en 1980 et son interprétation de la chanson « Adieu mon pays », est devenue le symbole de l’exil des Pieds-Noirs.

Après deux spectacles à guichets fermés l’année dernière, l’extraordinaire auteur-compositeur-interprète Enrico Macias revient à l’opéra de Dubaï pour un autre spectacle en live. Sa musique est un voyage à travers les langues et les styles, invitant ses fans à parcourir les paysages vastes et variés de l’Andalousie, de la France et de la Méditerranée.

Avec plus de 50 ans de création musicale, Enrico Macias a construit un vaste répertoire de mélodies émouvantes et mémorables comme Adieu Mon Pays, L’Orient et Entre l’Orient et l’Occident. Réservez vos billets dès aujourd’hui pour une soirée incontournable avec la légende.

4 et 5 novembre

Le chef d’œuvre d’Edgar Degas, Répétition d’un ballet sur la scène, prend vie au Louvre Abu Dhabi ! Accompagnées par le virtuose du piano David Kadouch, sept ballerines vous proposent une performance unique sous le dôme. Vingt minutes de grâce et d’émerveillement, baignés par l’esprit de l’impressionnisme, durant lesquels David Kadouch jouera une variété de compositions, tandis que les danseuses évolueront tels des personnages sortis de tableaux .

Cette performance est organisée en collaboration avec l’ambassade de France aux Émirats arabes unis et le Fantasia Ballet School d’Abu Dhabi.

À propos de David Kadouch

Né en 1985, David Kadouch se forme auprès de Odile Poisson au C.N.R. de Nice, de Jacques Rouvier au CNSM de Paris, de Dmitri Bashkirov à l’Ecole Reina Sofia de Madrid et se perfectionne auprès de Murray Perahia, Maurizio Pollini, Maria-Joao Pires, Daniel Barenboim, Vitaly Margulis, Itzhak Perlman, Elisso Virsaladze et Emanuel Krasovsly. A 13 ans, il joue au Metropolitan Hall de New York, à 14 ans au Conservatoire Tchaïkovski de Moscou,» en 2005, il est l’invité des Académies de Salzburg et de Verbier (Prix d’Honneur en 2009), puis finaliste du «Leeds International Piano Competition » en 2009. Depuis 2007, il est lauréat de l’ADAMI, de la Fondation Natexis Banques Populaires et également « Révélation Jeune Talent » des Victoires de la Musique 2010 puis « Young Artist of the Year » aux Classical Music Awards 2011.

Il est en outre dédicataire du concerto pour piano de Philippe Boesmans « Fin de nuit » qu’il enregistre et crée avec l’Orchestre philharmonique de Liège et Gegerly Madaras pour le label Cyprès.

Il est également l’invité soliste de nombreux orchestres et se produit notamment avec l’Orchestre de la Tonhalle de Zurich et David Zinman, le BBC Symphony Orchestra et Marc Minkowski, l’Orchestre Philharmonique de Radio France et Myung-Whun Chung, l’Orchestre National de France et Daniele Gatti, l’Orchestre National de Lille et l’Orchestre de la Fondation Gulbenkian avec Jean-Claude Casadesus, l’Orchestre de Strasbourg et Marc Albrecht, le Halle Orchestra et Robin Ticciati, Israël Philharmonic, le Hong-Kong Sinfonietta, l’Orchestre Insula et Laurence Equilbey, l’Orchestre National de Montpellier, l’Orchestre Philharmonique de Marseille, le BBC Scottish Symphony Orchestra et Matthias Pintscher, l’Orchestre Symphonique de Munich, le Vancouver Symphony Orchestra et le Symphoniker Hamburg.

Son dernier disque « Révolution » (Beethoven, Chopin, Liszt, Debussy, Janacek, Dussek, Rzewski), primé Choc Classica de l’année 2019 et largement salué par la critique.

À propos du Fantasia Ballet School
Le Fantasia Ballet est la première et la seule école de jeune ballet des Émirats arabes unis. Sa fondatrice, Svitlana Al Neyadi, suit les méthodes de formation de Vagonova. Cette école renommée a de nombreux succès à son actif, dont des performances au festival Jewels de New York City, au festival international Jeunes Ballets d’Ukraine, au festival international des arts ARTEK, en plus de nombreuses performances au niveau national.

Gratuit et sans réservation !

 

Dates et horaires: 

4 novembre – 16h

5 Novembre : 13h30

au Louvre Abu Dhabi

«Exposez vos photos au Open Air Museum de l’aéroport international d’ Abu Dhabi »

 Un partenariat entre Abu Dhabi Airport Company, l’Institut français des Emirats Arabes Unis, Print Works, et JCDecaux Moyen-Orient et Afrique

Cette année, le concours Artportchallenge invitait les participants à capturer l’intensité d’un moment musical à travers la photographie.

Le concours a offert à six talentueux photographes résidents des Émirats arabes unis, amateurs et professionnels, l’opportunité d’exposer leurs meilleures photographies sur 64 panneaux d’affichage extérieurs, transformant la capitale et l’aéroport international d’Abu Dhabi en une galerie à ciel ouvert à partir du 15 septembre 2022. Les gagnants sont divisé en deux catégories : trois gagnants adultes et trois enfants de moins de 15 ans.

Les six lauréats ont été sélectionnés par un jury composé de S.E. Xavier Chatel, Ambassadeur de France aux Emirats Arabes Unis ; Shareef Al Hashmi, directeur général des aéroports d’Abu Dhabi ; Martin Sabbagh, Directeur Général de JCDecaux Moyen-Orient et Afrique ; et Jad Khoury, directeur général de Print Works. Le jury comprenait également des photographes qualifiés et des personnalités de la musique.

A travers ce concours annuel, les quatre partenaires soutiennent la pratique culturelle universelle et favorisent l’accès à la culture pour tous. Le thème de cette année vise également à mettre en lumière les différentes cultures musicales du monde. Le jury a identifié six photographies qui illustrent l’universalité fédératrice de la musique.

ARTPORTCHALLENGE WINNERS

STORIES BEHIND THE PHOTOS

Beat of the drums par Christopher Comeso – 1ère place catégorie adulte
« Un jour très heureux pour un ami le jour de son mariage, j’ai été invité par mon ami et collègue émirati à assister à la célébration de son grand jour de mariage. pendant la célébration, il y a différentes traditions et rituels qui montrent leur belle culture. J’ai capturé l’image d’un groupe de personnes locales qui ont chanté en accompagnement de tambours sur leurs tambours traditionnels. J’ai rendu l’image en noir et blanc pour accentuer la dynamique et rendre l’image plus dramatique. J’ai de la chance d’avoir cette opportunité et j’ai une image unique qui n’arrive généralement que dans les grands rassemblements émiratis. »
Rhythm of heritage de Nishar Nambiathayil Mohammed – 2e place catégorie adulte
« Cette image a été capturée au festival du patrimoine de Sharjah qui montre un batteur bédouin qui se produisait au festival. Ici j’ai essayé de donner un éclairage dramatique pour saisir l’importance du sujet. »
Feel the music, feel the breeze par Patricia Cotellessa– 3e place catégorie adulte
« L’idée avec cette image est de transmettre que la musique nous suit à différentes étapes de notre vie. Et sa beauté est présente dans notre quotidien même si nous ne sommes pas devant un chanteur ou un musicien célèbre. Cette photo a été prise alors que mes enfants jouaient sur la plage, par une chaude après-midi d’été, avec un vent soufflant de la mer, lors d’un coucher de soleil incontournable à Abu Dhabi. Comme dans d’autres arts, il suffit de sentir la musique pour en profiter. »
Mère de Salem photo intitulée Cello – 1ère place catégorie adolescent
« Nous étions en vacances et avons fait un tour sur la route et après cela, nous avons vu une scène ouverte, il y avait beaucoup de monde devant la scène et nous nous sommes retournés pour écouter de la musique et Salem a pris cette photo avec une Camera Sony »
Photo intitulée To be found anywhere par Jana – 3e place catégorie adolescent
« Lorsque j’ai entendu parler pour la première fois du thème du défis Artportchallenge de cette année, j’ai tout de suite su que je voulais capturer la musique naturellement plutôt que d’essayer de créer intentionnellement un moment musical, car je sentais que cela allait à l’encontre de l’objectif de la musique. J’ai donc passé quelques jours à me promener dans Londres et à prendre des photos de musiciens de rue faisant ce qu’ils aiment et j’ai pu capturer la beauté de la musique et la beauté de sa capacité à être n’importe où et partout « 

Du 3 octobre 2022 au 15 Janvier 2023

Il y a quelques mois, Franck Trouilloud, directeur de l’Alliance Française d’Abu Dhabi, commande à Ayman Bazerbashi, artiste calligraphe résidant à Dubaï, une œuvre autour de cette maxime consignée par Platon dans l’écrin d’un antique dialogue : « La sagesse commence dans l’émerveillement ». Le résultat, époustouflant de grâce et de beauté, ne donne pas seulement à contempler la transcription en arabe ou l’illustration d’une pensée philosophique : il incarne celle-ci et, mêlant des disciplines et des langues a priori discordantes, crée un objet artistique tout à fait inédit, à la croisée des genres et des cultures. De cette réussite originelle naîtront d’autres calligraphies, formant ainsi une galerie de trente exécutions qu’on peut considérer, au choix, comme les encéphalogrammes d’une intelligence en mouvement ou les instantanés d’une réflexion saisie dans son passage au verbe.

Les citations choisies appartiennent au champ de la philosophie comme au vaste répertoire de l’inconscient collectif. Par un jeu de vases communicants associant le concept à l’image et la lettre à l’idée, ces citations, imprégnées de logique et de philanthropie, d’espoir et de résignation, de bonheur, de modestie et de vertu, sont à leur tour interprétées par un collège de penseurs disséminés au Moyen-Orient et au-delà : enseignants, chercheurs, écrivains, formateurs, experts techniques internationaux.

D’Abu Dhabi à Versailles, de Brazzaville à Doha, chacun, en amoureux de la philosophie, jette un éclairage personnel sur la toile et, couchant sur la page blanche quelques impressions adressées au spectateur, l’accompagne bien plus qu’il ne l’éduque. La vérité se loge au confluent des regards : c’est dans la communion des visions qu’elle se révèle.

Destinée aux grands et plus petits, aux esthètes amateurs d’art comme aux étudiants en langues, aux curieux de tous horizons autant qu’aux familiers du réseau des Alliances Françaises, cette exposition-miroir, sobrement baptisée Plumes et Pensées, déroulera ses différents formats entre les murs de l’Alliance Française d’Abu Dhabi à partir du lundi 3 octobre 2022 et jusqu’au dimanche 15 janvier 2023. Un livret pédagogique ainsi que des ateliers de calligraphie et de philosophie lui feront cortège.

«Exposez vos photos au Open Air Museum de l’aéroport international d’ Abu Dhabi »

 Un partenariat entre Abu Dhabi Airport Company, l’Institut français des Emirats Arabes Unis, Print Works, et JCDecaux Moyen-Orient et Afrique

L’Institut français des Emirats Arabes Unis – service culturel de l’Ambassade de France, JCDecaux – numéro un mondial de la communication extérieure, Abu Dhabi Airports Company et Print Works sont heureux de s’unir à nouveau pour lancer la 2e édition du concours ArtPortChallenge!

Après le succès de la première édition consacrée à la « mobilité du futur », les partenaires ont retenu pour cette nouvelle édition le thème « Voyager dans le monde à travers la musique » en faisant appel au talent photographique des participants. Ce thème rend hommage à Abou Dabi, nommée « Ville créative musique » par l’UNESCO en novembre 2021.  Abou Dabi est une ville très active sur le plan musical, avec de prestigieuses institutions comme la Fondation culturelle, Berklee Abu Dhabi ou Bait Al Oud, et des événements majeurs comme Abu Dhabi Classics et bien d’autres encore.

Le succès de la saison précédente – qui a mobilisé la participation d’un grand nombre de candidats  – a motivé les partenaires du projet à renouveler l’expérience avec le thème « voyager dans le monde à travers la musique ».

Pour cette édition, qui sera lancée le 21 juin 2022 aux Emirats Arabes Unis à l’occasion de la fête de la musique, les partenaires font appel aux artistes professionnels ou amateurs résidents aux Emirats Arabes Unis pour représenter la musique à travers la photographie. Les candidats sont invités à laisser libre cours à leur imagination et à photographier par exemple une scène, un instrument, un chanteur ou encore un objet incarnant la musique afin de capturer l’intensité d’un moment musical et faire honneur au dynamisme culturel d’Abou Dabi.

L’appel à candidature, qui s’étendra du 21 juin au 21 août, est ouvert à toute personne âgée de plus de 6 ans vivant sur le territoire des Emirats Arabes Unis. Les 6 lauréats seront divisés en deux catégories : les plus de 15 ans et les moins de 15 ans. Ils  seront récompensés le 15 septembre par l’exposition de leur photographie sur les 64 panneaux publicitaires extérieurs de l’aéroport international d’Abou Dabi et sur deux panneaux publicitaires à Saadiyat pendant plusieurs semaines. Ils recevront également de nombreux lots mettant en avant la culture et la musique émiriennes et françaises.

Throwback to 1st edition in 2021

Les quatre cents coups - 28 Mai - 17h

« Les quatre cents coups »

Réalisé par François Truffaut

Cinema space, Manarat Al Saadiyat, Abu Dhabi – 17h

Durée : 1h39

Langue  : Français

Sous-titre : anglais

 

Les 400 coups est un film dramatique de passage à l’âge adulte de la Nouvelle Vague française de 1959 et les débuts en tant que réalisateur de François Truffaut. Ecrit par Truffaut et Marcel Moussy, le film raconte l’histoire d’Antoine Doinel, un adolescent parisien incompris qui se débat avec ses parents et ses professeurs à cause de son comportement rebelle. Tourné en extérieur à Paris et à Honfleur, c’est le premier d’une série de cinq films dans lesquels Léaud incarne le personnage semi-autobiographique.

Les 400 coups ont reçu de nombreux prix et nominations, dont le prix du Festival de Cannes du meilleur réalisateur, le prix OCIC et une nomination à la Palme d’or en 1959, et a également été nominé pour un Oscar du meilleur scénario original en 1960. Le film a réalisé 4,1 millions d’entrées en France, ce qui en fait le film le plus réussi de Truffaut dans son pays d’origine.

Timbuktu - 28 Mai - 19h

« Timbuktu« 

réalisé par Abderrahmane Sissako

Cinema space, Manarat Al Saadiyat, Abu Dhabi – 19h

Durée : 1h40

Language  : Hassayani arabe / anglais / français

Sous-titres : Anglais

Non loin de Tombouctou tombée sous le joug des extrémistes religieux, Kidane  mène une vie simple et paisible dans les dunes, entouré de sa femme Satima, sa fille Toya et de Issan, son petit berger âgé de 12 ans.
En ville, les habitants subissent, impuissants, le régime de terreur des djihadistes qui ont pris en otage leur foi. Fini la musique et les rires, les cigarettes et même le football… Les femmes sont devenues des ombres qui tentent de résister avec dignité. Des tribunaux improvisés rendent chaque jour leurs sentences absurdes et tragiques.
Kidane et les siens semblent un temps épargnés par le chaos de Tombouctou. Mais leur destin bascule le jour où Kidane tue accidentellement Amadou le pêcheur qui s’en est pris à GPS, sa vache préférée.
Il doit alors faire face aux nouvelles lois de ces occupants venus d’ailleurs…

Tourné à Oualata, en Mauritanie, Tombouctou a été sélectionné pour concourir pour la Palme d’Or dans la section compétition principale du Festival de Cannes 2014, où il a remporté le Prix du Jury Œcuménique et le Prix François Chalais. Il a été choisi comme soumission de la Mauritanie pour l’ Oscar du meilleur film en langue étrangère et a ensuite été nominé pour le prix lors de la 87e cérémonie des Oscars ; il a également été nominé pour le prix BAFTA du meilleur film non en langue anglaise aux 69e British Academy Film Awards. Tombouctou a été nommé meilleur film aux 11e Africa Movie Academy Awards, où il a été nominé pour dix autres prix. En 2017, le New York Times l’a classé au douzième meilleur film du XXIe siècle à ce jour.